Pre-loader

Épisode 29 : DÉVELOPPER L’INCLUSION

Le mot Inclusion est aujourd’hui largement utilisé pour définir un changement sociétal basé sur une évolution des valeurs, des pratiques sociales et culturelles.

Ce changement reconnaît une équité entre tous les membres de la société en leur garantissant de façon universelle la reconnaissance et des droits, notamment en termes de liberté, de protection sociale et d’opportunités.

Les efforts de la société et des pouvoirs publics se sont concentrés sur l’inclusion des personnes en situation de handicap et des minorités ethniques. Depuis quelques années seulement, les efforts portent également sur l’inclusion sociale, sexuelle et celle des croyances. 

Dans tous les domaines, il reste beaucoup à faire car l’évolution des mentalités est lente.

Quelques chiffres éloquents pour la France

  • Le chômage touche 18 % des 8 millions de personnes en situation de handicap (source INSEE), soit plus de 2 fois supérieur à la moyenne du reste de la population.
  • 9 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. (Source : Observatoire des Inégalités) et sont confrontés à des difficultés d’accès à l’éducation, à l’emploi, au logement.
  • Les femmes gagnaient en moyenne 15,1 % de moins que les hommes à poste équivalent (source : INSEE 2023).
  • Une augmentation de 28 % de témoignages relatifs à des agressions physiques envers les personnes LGBT [acronyme désignant notamment les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres] entre 2021 et 2022. (Source : SOS Homophobie).
  • Une augmentation de 5% des crimes ou délits à caractère raciste, xénophobe ou antireligieux entre 2021 et 2022. (Source : Ministère de l’intérieur).

Pourquoi développer l’inclusion ?

  • Vers une société plus unie : l’inclusion garantit que chaque individu a la possibilité de participer pleinement à la société, sans discrimination. Le respect mutuel, la tolérance et la compréhension entre les différents groupes de la population. Elle contribue donc à la justice et à la paix sociale. 
  • Vers une société plus dynamique : lorsque les individus se sentent inclus, ils développent un lien plus fort avec la société et s’impliquent davantage dans son fonctionnement, facteurs de développement économique.
  • Vers une diversité enrichissante : la diversité culturelle et sociale qu’apporte l’inclusion génère de nouvelles perspectives, idées et compétences. Indirectement, l’Inclusion stimule l’innovation et la créativité, également facteurs de stimulation économique.
  • Vers une amélioration de la santé mentale : lorsque les individus se sentent inclus, leur bien-être mental collectif s’améliore.

En somme…

Développer l’Inclusion, c’est œuvrer pour la cohésion sociale en luttant contre la discrimination et l’exclusion. La société doit donc s’adapter aux particularités des individus et non le contraire.
L’inclusion est donc un objectif clé pour créer une société équitable, diversifiée et respectueuse des droits de chacun.

Comment développer l’inclusion ?

  • Par la sensibilisation : la première étape consiste en effet à sensibiliser les individus aux enjeux de l’inclusion afin de lever les préjugés et de faire évoluer les mentalités.
  • Par la formation et l’éducation : le système éducatif se doit de mettre en place des programmes de promotion de l’inclusion et la diversité, nécessaires à l’intégration de ces valeurs dès le plus jeune âge.
  • Par le développement de politiques inclusives : les gouvernements doivent mettre en œuvre des politiques qui garantissent l’égalité des chances pour tous, telles que l’égalité salariale et la lutte contre la discrimination.
  • Par l’implication des entreprises dans le processus.

Les idées reçues…

Idée reçue N°1 : « La pensée inclusive consiste à faire de nous des individus identiques/confirmes ».  FAUX ! La pensée inclusive célèbre justement les différences. Elle consiste à créer un environnement où chaque individu, indépendamment de ses origines, de ses capacités, de sa religion, de son genre, … est respecté et valorisé pour sa singularité.

Idée reçue N°2 : « Il revient aux personnes marginalisées de faire les efforts pour leur intégration ». OUI mais NON ! L’Inclusion relève d’une responsabilité partagée entre les individus et la société. Pour ce faire, l’inclusion nécessite des efforts mutuels de l’individu et la société (institutions, employeurs, éducateurs, décideurs, …). 

Pour aller plus loin


Voir plus d’épisodes

  22 décembre 2023
  03:47