Pre-loader

Épisode 21 : RÉDUIRE SA CONSOMMATION D’EAU

Dans un contexte de croissance démographique et de réchauffement climatique, l’accès à l’eau potable est l’un des enjeux majeurs du XXIème siècle que le monde occidental a tendance à ignorer.
Dans l’intérêt de chacun et de celui de la planète, nous devons individuellement trouver des solutions pour réduire nos consommations d’eau. En changeant ses habitudes et en utilisant du matériel hydro-économe, il est possible de réduire significativement ses consommations et le montant de ses factures.

Pourquoi réduire sa consommation d’eau ?

Une ressource qui se raréfie et dont le prix augmente :

  • L’eau est une ressource précieuse, parfois rare : 1/3 de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable. (Source : Institut National de la Consommation).
  • Les pays développés, longtemps épargnés, n’échappent plus à cette situation et connaissent des sécheresses régulières. L’année 2022 détient le record pour la France. (Voir épisode 19 : Faire face à la canicule)
  • Développement de la population, crise climatique et une désertification en progression sont autant de facteurs qui expliquent cette évolution qui peut mener à terme à des mouvements de population.

➡️ 60 millions de consommateurs constate une hausse moyenne de tarif
de 22 % sur 10 ans en France (2011 et 2021)

Une consommation qui s’envole dans les pays développés pour tous les usages : 50 % sont destinés au refroidissement des centrales électriques, 25 % à l’agriculture, 17 % à la consommation directe des ménages et 8 % à l’industrie. (Source : Futura-sciences).

La consommation des ménage qui reste importante : la moyenne par habitant est passée de 106 litres par jour en 1975 moyenne à 148 litres aujourd’hui mais est en recul depuis le début du siècle (source : le Centre d’information sur l’eau) :

  • 60 % de cette consommation est utilisée pour l’eau chaude sanitaire,
  • Les autres 40 % sont relatifs à l’entretien et à l’arrosage.

Alors, comment réduire sa consommation (et sa facture) d’eau ?

1. À COURT TERME

Des gestes simples pour limiter le gaspillage :

  • Prendre une douche plutôt qu’un bain permet de diviser par 3 les besoins en eau (60 litres contre près de 200 litres),
  • Couper l’eau pendant que je me savonne me permet d’économiser encore 20 litres supplémentaires,
  • Récupérer l’eau saine (exemple : celle utilisée pour laver les légumes) pour arroser vos plantes et jardins,
  • Entretenir la robinetterie et réparer les fuites. Une astuce pour constater une fuite : comparez les chiffres inscrits sur votre compteur d’eau au coucher et au réveil !

De petits investissements astucieux :

  • Changer les équipements vétustes par du matériel hydro- économe permet de réaliser de réelles économies à moindre prix. L’investissement rapidement rentabilisé.
  • Ces dispositifs (économiseurs d’eau, mousseurs pour robinet, douchettes économes, …) ajoutent de l’air dans le flux d’eau et augmentent la pression afin que votre confort reste identique. Ils font ainsi baisser votre consommation de 30 à 60 %.

2. À LONG TERME

Faire des investissements pour récupérer l’eau de pluie (cuve enterrée et pompe à eau de pluie) pour l’usage des toilettes, de l’arrosage extérieur et même de votre lave linge (avec un traitement spécifique).

3. INDIRECTEMENT

Le prix marchand de l’eau dépend de la qualité des rivières et des nappes souterraines. Plus elles sont polluées, plus elles nécessitent de traitements onéreux. Aussi, nous pouvons aussi agir indirectement en consommant bio et local afin d’encourager les pratiques agricoles vertueuses autour de chez nous :

  • Ne pas déverser huiles de vidange et ménagères, peintures et solvants qui nuisent aux bactéries qui dépolluent les eaux usées dans vos évier et toilettes,
  • Utiliser des engrais et des désherbants biologiques pour ne pas polluer les nappes phréatiques à proximité.

Des idées reçues

Idée reçue N°1 : « Le prix de l’eau du robinet est le même partout » FAUX ! Le prix est fixé par chaque commune. Il peut donc varier (les tarifs sont disponibles sur le site de Services Eaufrance).

Idée reçue N°2 : « Je peux collecter l’eau de pluie et en faire ce que je veux » FAUX ! En France, la gestion des eaux de pluie est réglementée et limitée aux usages suivants : arrosage, lavage des véhicules, l’alimentation des chasses d’eau et le lavage des sols et du linge.

Tom et Lucile en déguisement de militaires.

Pour aller plus loin…

Des liens utiles :


Voir plus d’épisodes

  25 juillet 2023
  05:14